Faire son deuil

 

Je ne veux pas. Je ne peux pas ! C’est comme “faire un pays”. Non. Quand je visite un pays, c’est pour vivre, ressentir, pas le “faire”… Je sais bien que je me ferai surprendre, le programme va changer, je me laisse embarquer...

Et ce deuil que je vis, c’est pareil. J’ai envie, j’ai besoin de vivre comme ça vient et qu’on ne vienne pas me dire comment je dois me sentir. J'ai envie et besoin qu’on me laisse faire… Même si souvent je me sens seul. Même si je me demande parfois ce que je fais encore là, dans cette vie sans toi… ça me fait peur de vivre sans toi ! Mais ces pensées sombres qui me viennent parfois me font peur, aussi. Et elles font peur à mes proches.

 

Alors oui à cet accompagnement thérapeutique proposé. Oui si c’est une présence juste, un point d’appui. Je veux bien essayer si je peux pleurer ou sourire, comme j’en aurai envie, sans me sentir jugé(é). Si j’ai besoin de ne rien dire parfois.. Etre ensemble dans le cabinet avec mon thérapeute et simplement dessiner et me laisser devenir… Pour que peu à peu, j’apprenne avec son aide à être en relation avec toi autrement, puisque tu n’es plus là devant mes yeux et que je sais que tu ne reviendras pas physiquement. Dans mon coeur je peux te rejoindre et c’est une connexion nouvelle, délicate... Alors oui, vivre, pourquoi pas ? Vivre dans la présence du coeur...

Eric Amieux - Psychothérapie Dourdan Essonne 26 rue Saint Jacques - 06 50 69 77 75 - contact@amieux.net